Un peu d'histoire

vue de l'abbaye coté cimetière

Rien à première vue ne distingue Saint-Laurent de tous ces petits villages de France qui font le charme de notre pays. pourtant le visiteur attentif verra qu'il possède un patrimoine inestimable. celui-ci permet d'imaginer l'essor et l'influence qu'a eu notre abbaye pendant plusieurs siècles et sa richesse historique.

Rappelons en effet que selon la tradition, c'est un prince franc, VULFIN, qui vers 530 aurait fondé ici un monastère. En 1084, à la demande de l'évêque d'Auxerre, ce monastère fut confié à des chanoines réguliers obéissant aux règles des augustins et prit le titre d'abbaye.Celle-ci connaît alors un rapide essor et possède bois, étangs, fermes, moulins et vignes dans toute la contrée. De nombreux prieurés et églises sont placés sous sa dépendance.

Puis viennent le jours sombres : au moment des guerres de religions elle est presque entièrement détruite, elle se relèvera tant bien que mal. Vers 1780 la Commission des Réguliers dispersera les quelques moines qui séjournaient encore  dans l'abbaye.

En 1827, Jean Née de la Rochelle indique que la population du village est de 435 habitants " la plupart adonnés au commerce des chevaux, des bestiaux et des moutons " et que: " Tous les ans il y a foire, le 13 avril à Saint-Laurent".